AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La taverne du chien perdu

Aller en bas 
AuteurMessage
L'éphémère

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2010

MessageSujet: La taverne du chien perdu   Jeu 16 Sep - 20:43

Alors que le feu mourant soufflé ses dernier vents de chaleur dans la grande salle, les aventuriers ayant répondu à l'appelle, buvait une boisson locale offerte généreusement pas le tavernier. Les petits groupe d'explorateur en manque d'action héroïque, étaient chacun dans leur coin parlant de ceci et de cela, lorsque tout à coup...
Un homme vêtu d'une coiffe faite avec un crane d'animal mort entra dans la pièce. Celui si était suivit pas deux hommes fort et robuste, ne laissant pas la place au moindre sourire. L'homme s'avance au centre de la salle.

Merci d'être venu si nombreux. Je suis le chef Tolk.
Nous ne savons pas à quoi cela est du, mais des créatures encore inconnu dans notre bestiaire sont venu détruire et kidnappé la moitiés de nos êtres aimés. Nous vous demandons juste de les ramener si il n'est pas trop tard, et de détruire cette ombre qui plane sur notre village. Tout les biens que vous trouverez pendant ce périple seront a vous, nous n'avons aucun moyen de vous payez, donc si vous ne voulez pas restez, libre à vous.
Merci encore et que les dieux vous gardes !


L'homme quitta la taverne, laissant derrière lui les aventuriers dans la pénombre du doute.




Règles:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annun-amrun.forumsactifs.net
Elisabeth

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 31
Localisation : Mons/ Belgique

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Ven 17 Sep - 13:51

Cela faisait quelques jours, ou des semaines que Vayl était partit d'Abel, chevauchant seul à travers plaines et forêts. Il fut partit de sa bien aimée patrie car dans son âme de combattant il sentait le besoin de se perfectionner, de devenir plus fort. Bien que ses cheveux arboraient du gris en certain endroit, bien qu'il ait déja vécu de nombreuses expérience ce n'était jamais suffisant, et encore plus quand la personne à qui il à juré fidélité n'est pas encore capable de se défendre seule. Il avait donc entreprit ce long voyage pour trouver des réponses à son besoin de puissance.
Une communauté avait croisé son chemin et il s'y arrêta, il avait encore de l'argent sur lui et il ne lui restait rien de l'animal qu'il avait chassé quelques jours plus tôt.
En pénétrant dans les rues un appel à la bravoure attira son oreille, s'y intéressant il alla s'installer dans la taverne désignée.
Il demanda à l'homme qui tenait ce bâtiment où se trouvait la table des intéressés, il apprit rapidement qu'il était le premier arrivé.
Il s'installa et attendit les autres. Il descendit une choppe de qualité moyenne en espérant qu'il ne perdrait pas son temps, si c'était le cas il passerait juste la nuit en ville et il s'en irait le lendemain. Mais si cette histoire en valait vraiment la peine ses valeurs quelques peu paladines l'exhorterai à aider ces gens
.

Vayl Tudor:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrick

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Ven 17 Sep - 17:38


Answald, Eskil et Holger avaient choisi une table au fond de la taverne enfumée. Les trois amis discutaient de tout et de rien tout en buvant quelques verres d’hydromel. Tout trois étaient grands, musclés, blonds et possédaient chacun une grande hache, l’arme de prédilection des ascalaniens. Alors que la vapeur d’alcool commençait à leur monter au cerveau, la porte de la taverne s’ouvrit. Un homme vêtu d'une coiffe faite avec un crane d'animal mort entra dans la pièce. Celui si était suivit pas deux hommes fort et robuste, ne laissant pas la place au moindre sourire. L'homme s'avance au centre de la salle.

Merci d'être venu si nombreux. Je suis le chef Tolk.
Nous ne savons pas à quoi cela est du, mais des créatures encore inconnu dans notre bestiaire sont venu détruire et kidnappé la moitié de nos êtres aimés. Nous vous demandons juste de les ramener si il n'est pas trop tard, et de détruire cette ombre qui plane sur notre village. Tout les biens que vous trouverez pendant ce périple seront a vous, nous n'avons aucun moyen de vous payez, donc si vous ne voulez pas restez, libre à vous.
Merci encore et que les dieux vous gardes !


Les trois ascalaniens se regardèrent sans un mot. Celât faisait longtemps qu’ils avaient quitté leur village natale. Ce départ voulu avait un but précis. Ils voulaient entrer dans la prestigieuse garde d’élite, les Hammgards. Mais pour y avoir accès ils n’avaient pas trente six solutions ; mais seulement deux. Soit ils obtenaient le précieux sésame au combat, mais ces dernières années les guerres étaient devenues assez rares, soit ils devaient accomplir un exploit digne des plus grands héros, moins long mais bien plus dangereux. Et c’est justement cette deuxième option qu’ils avaient choisi. Mais jusqu’à ce jour leur quête était nulle. Ils avaient parcouru bien des kilomètres à travers tout le continent. Et enfin ce jour tant attendu était arrivé !
D’un seul homme ils se levèrent et Answald se retourna vers l’assistance et dit :


« Nous y allons. Notre heure est arrivée. Nous allons tâter de nos haches ces monstres. Ceux qui veulent se joindre à nous seront les bienvenus. »




Dernière édition par Elrick le Ven 17 Sep - 20:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophyde

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Ven 17 Sep - 19:09

Dans l'ombre la plus profonde de la taverne, là où aucune flamme ne venait éclairer ce petit coin de la pièce... Un être souriait tranquillement aux mots de l'homme vêtu d'un crâne d'un animal. La créature balança son regard sur les différents "héros" présents de la pièce... Que des mâles, des êtres rustres qui ne savaient qu'utiliser leurs muscles, des hérétiques qui ignoraient tout des puissances ancestrales qui sommeillaient par delà le monde. Mais ce genre d'individus ne ferait que provoquer leur propre perte, elle n'avait pas à s'en soucier... Par contre si elle pouvait ramener une belle récompense à sa reine en aidant ces gens. Elle savait que cela ferait monter sa côte de popularité en son pays d'origine. Et elle en avait bien besoin pour remonter dans les faveurs de sa souveraine et récupérer la place qui lui revenait de droit...
Seulement les hommes de ces terres ne seraient pas aptes à tolérer sa véritable forme. Alors elle avait revêtu une apparence humaine, largement plus tolérable et appréciable pour ce genre de gens... Après si l'occasion le demandait, elle leur montrerait le vrai visage d'une naztajar...


Dame Hydrass:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tross

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Ven 17 Sep - 20:31


Il y a de cela des lunes et des lunes, un être monté sur une étrange créature pénétra dans le village. Les Thuvoss l’encerclèrent, et menacèrent de le tuer s’il ne révélait pas très vite la raison de sa venue. Apeuré, mais conscient qu’il n’avait pas le droit à l’erreur, l’humain tenta de communiquer, mais sa langue n’avait rien de similaire avec celle des natifs du hameau. Agacé, Tross pénétra dans son esprit de force, et déchiffra les images mentales plus récentes. Il vit un autre village, menacé par une force qui pourrait très bien s’attaquer à Hemtah’mos si l’on ne l’enrayait pas avant qu’il ne prenne trop d’ampleur. Même si le voyage durerait longtemps, le Zarjaraz n’avait pas le choix, il devait nommer quelqu’un pour y aller, et régler le problème. Son choix se porta immédiatement sur un Paria, car ceux-ci ne sont pas utiles à la société, et n’ont d’autre choix que d’accepter les demandes du Guide sous peine d’être exclus du village. Ainsi donc, ce fut Zaidar l’élu. Il est l’un des personnages les plus importants au sein de la communauté des Parias, car son courage et son agilité l’ont sorti de plusieurs pièges, parfois tendus par les Thuvoss eux-mêmes…


Si Tross voulait éliminer cet être, qui pourrait être un concurrent pour lui, il allait devoir l’emmener loin de chez lui, au cœur même de ténèbres grandissantes. Mais la confiance du Zarjaraz pour ce Paria n’existe pas, ce dernier pourrait très bien rester caché aux alentours du village en feintant d’être parti à la guerre. Il devait donc nommé un de ses sujets pour l’accompagner, et ce fut celle qu’il considère comme sa fille, Véla, qui sera charger d’aider mais surtout de surveiller Zaidar. Ses talents, bien qu’assez particuliers, seront utiles.


Ainsi donc, les deux Thuvoss quittèrent le village et suivirent l’humain monté sur une étrange bête, et au bout de quelques temps, ils arrivèrent à l’endroit voulu. Ils entrèrent dans la taverne après l’homme au crâne d’animal, en plein cours de son discours, puis virent les trois humains se lever et prétendre qu’ils partiraient. Ne comprenant pas ce qu’ils souhaitaient, mais devinant que le moment était venu, les deux Thuvoss hochèrent de la tête et leur emboitèrent le pas.


Zaidar:
 

Véla:
 

_________________
Bannière des Thurvoss:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naen

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Ven 17 Sep - 20:51

Kruï Krysta est une belle femme. Une Jeune et belle femme. On la trouve attirante, des formes là où il faut, des vêtements de cuirs ne revellent cependant que ce dont la jeunne femme souhaite, et au vu du long manteau que celle-ci porte comme une cape, on craint fort qu'elle ne souhaite montrer que peu de chose. Les hommes s'attardent sur ses formes, puis sur son visage, sur ses yeux, ses cheveux. Tiens, elle est marrante cette broche pour retenir les cheveux.

Celui qui pense ça est un idiot, et il risque fort de recevoir la "broche" en pleine jugulaire entrainant une mort plus qu'iminante. Kruï Krysta est la représentante des Krysta, la branche guerrière du royaume de l'Olmn. Son sabre à la garde aux septs rainures prouve son appartenance au septième cercle, l'ordre le plus haut de tout le Royaume et l'arc qu'elle porte en bandoulière ne peut signifier qu'une seule chose, qu'elle le manie aussi bien que son sabre.

Cirné Ganae est un jeune homme à l'air taciturne. On pourrait admirer son regard profond si une meche de cheveux et, générallement, un livre ne venait s'interposer entre vous et lui. On voit à sa chevelure brune aux reflets d'argent, son appartenance immédiate aux clans des Ganae. La deuxième famille importante de l'Olmn. Bien que son enseignement ai été plus tourné vers l'art de gérer une bataille que sur la façon de mener un combat, il connait bon nombre des animaux et monstres environnant le Royaume. Une sorte d'encyclopédie sur patte... Une encyclopédie capable de vous épingler à un arbre avec deux flèches...


Spoiler:
 

Kruï, prit rapidement la parôle à la suite des ascalaniens :

Si tant est que ces monstres aient un point faible, nous saurons le trouver, voilà longtemps que notre peuple n'a plus affronter un monstre sans faiblesse n'est ce pas Cirné ?

Assurément Dame Kruï, fort longtemps... Il serait interressant de parier sur sa faiblesse n'est ce pas ?

Je le pense aussi. Que pensez vous ? Qu'il s'agit d'une créature banale ou bien d'un autre type d'Entité ?

Laissons parler celui qui nous à emmener ici pour qu'il nous renseigne, parrions aprés.

Soit. Euh... Tolk c'est ça ? Avez vous réussi à blesser, tuer, capturer une des créatures ? Il serait bon de savoir quelque chose sur nos ennemis avant de songer à les poursuivre. D'ailleurs, par où sont ils partis déjà ?


Dernière édition par Naen le Sam 18 Sep - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippos Ptolémaïs

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Ven 17 Sep - 23:46

Cela faisait plusieurs jours que l'envoyé du noble Royaume de Basilippos était parti, il avait écouté le récit du chef du village. Le très respecté Odusseus Ptolémais, chancelier et général en chef de son frère, se disait maintenant qu'il avait eu une mauvaise idée de demander à son frère la permission de venir secourir ce village. Il avait écouté patiemment les remarques des différents groupes d'aventuriers et maintenant s'apprêtait à prendre la parole.


Il vaut mieux être sur de leur faiblesse, une fois que nous l'aurons trouver, nous n'aurons plus qu'à les massacré, mais il faudrait savoir où ces monstres habite. Afin d'être sur de les éliminer complètement pour ne pas avoir besoin de revenir dans quelques mois parce qu'il sont revenu. Maintenant je propose que nous partions assez rapidement sur leur piste, tant qu'elle est fraiche nous avons une chance de les rattrapés et de les massacrés.


Le général qui avait parlé tout en restant dans l'ombre d'un des coins sombre de la taverne, révéla à la suite de ses paroles sa musculature typique de celle d'un archer à cheval. Mais son visage resta caché comme à l'accoutumé pour lui, attendant la réponse des autres aventuriers, il changea de table pour se rapprocher du centre de la discussion mais aussi pour pouvoir observé ses compagnons de routes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elisabeth

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 24/08/2010
Age : 31
Localisation : Mons/ Belgique

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Sam 18 Sep - 17:59

Vayl regarda d'un oeuil intéressé ceux qui se regroupaient pour aller accomplir cette quête. En majorité humains, hormis deux exceptions. Les capacités de combattants de cet attroupement ne semblaient pas factices. Ainsi il se leva tranquillement pour les rejoindre. Il n'était pas un grand bavard quand il s'agissait d'étrangers. Il se contenta de les saluer en déclarant qu'il était aussi de la partie.
Il allait enfin pouvoir tester les résultats de son entrainement initiatique, Elisabeth comptait sur son retour futur il ne voulait plus la faire attendre. Un des hommes fit par de son plan, de part son apparence forestière Vayl se dit qu'il serait sans doute capable de repérer et suivre une piste fraiche


-" Je rejoins l'avis du rôdeur ci présent, une action punitive ferme et immédiate me semble une option acceptable pour mettre fin à cette menace. Une fois sur place nous pourrons aviser d'un plan d'action en fonction de leur tanière. Inutile de rester ici à bavarder. "

Il se campa près de l'homme désigné un peu plus tôt attendant la décision des autres participants
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrick

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Sam 18 Sep - 18:36

Answald remarque le signe d'approbation de ces êtres étranges. Tous ces hommes et femmes et autre créatures venus des quatre coins du continent avaient le sentiment commun qu'il fallait faire quelque chose pour aider ce village


Answald reprit à son tour la parole :

« Et bien, nous voici une belle petite troupe pour aller débusquer ces êtres infâmes. Le rôdeur a raison, ne perdons pas de temps en bavardages. Je suis d’avis de retrouver le général Tolk pour en savoir plus sur ces monstres et surtout de savoir où commencer nos recherches ».

Sur ces paroles, les trois ascalaniens se dirigèrent vers la porte de la taverne.
Answald
Spoiler:
 

Eskil
Spoiler:
 

Holger
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tross

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Dim 19 Sep - 22:16


Les deux Thuvoss ne parlèrent pas, ils restaient là à regarder les différents aventuriers bavarder. Tous semblaient se comprendre, et pourtant, Véla et Zaidar ne savaient pas exactement de quoi il en retournait. Mais ils se doutaient bien que le petit groupe souhaitait passer à l’attaque très vite, car les regards étaient vifs, et les esprits, excités. Regardant Zaidar, Véla lui adressa quelque mot qu’aucun individu autre qu’un Thuvoss pouvait entendre.


« Tous ces êtres sont étrangement semblables, seuls leurs accoutrements diffèrent… sont-ils si nombreux à appartenir à la même race ? Mais pourquoi ne font-ils pas parti de la même unité dans ce cas ? »


« Je n’en sais rien, à part quelques animaux, je n’ai jamais vu d’être différents de nous, c’est la première fois. Et ces spécimens me semblent bien compliqués, tâchons d’accomplir ce pour quoi nous fûmes appelés, et retournons chez nous. »


« C’est vrai. Mais nous devrions essayer d’en apprendre le plus possible sur eux, nous serons peut-être amenés à les rencontrer de nouveau dans un futur plus ou moins proche. »


« Fais comme bon te semble, je suis ici pour combattre et ce n’est pas de mon plein gré, je n’apporterai rien de plus à Hemtah’mos que le dégoût de me voir revenir. »


Et tout les deux stoppèrent la discussion, attendant d’en savoir plus sur le départ de cette expédition.

_________________
Bannière des Thurvoss:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naen

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Mer 22 Sep - 19:26

Voyant sa question tomber dans le vide car l'interlocuteur sortait au même moment, Krïa repris la parôle.

Nous devrions effectivement rejoindre cet homme pour en apprendre plus. Il ne faut pas se montrer trop hatif... Que faire si nous tombons sur le nid de ces créatures alors qu'elles sont dépourvues de point faible à notre connaissance ? Vous pouvez me dire ? Je pense qu'une collecte d'information doit être faite avant quoi que se soit. Ils ont bien du réussir à tuer quelque bête, en voir une de prés nous aiderait dans notre tache...

Qui veulent me suive.


Cirné emboita le pas ,sans rien n'ajouter, à celle qui semblait être le chef. Les deux personnalités de l'Olmn sortirent alors de la taverne pour suivre le général qui était parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophyde

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Mer 22 Sep - 20:25

Sans un mot, la naztajar sortit de l'ombre, un léger sourire sur les lèvres. Elle balança son regard sur les différentes personnes présentes. Des sauvages et des orgueilleux assurément. Mais bon, ils pourraient lui être utile dans cette quête. Aussi elle se contenterait de suivre le mouvement et de voir ce qu'elle pourrait faire. Ces êtres devaient être aussi peu dégourdis que les esclaves de son pays.
Enfin, elle se plaça légèrement en retrait, toujours silencieuse, de manière à suivre ce qui allait se passer, et à prêter le pas au groupe dès que l'occasion s'en présenterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Implacable

avatar

Messages : 253
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 30
Localisation : DTC

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Mer 22 Sep - 21:42

Le groupe quitta donc la petite auberge où ceux qui avaient décidé de se porter au secours de ces inconnus pour retrouver le chef Tolk qui les avait sommairement briefé à leur arrivée. Vayl Tudor ouvrit la marche et, à peine eu-t-il ouvert la porte de l’auberge qu’il fut percuté de plein fouet par un habitant du village. Celui-ci, ne prenant pas la peine de s’excuser, se contenta d’enchainer des borborygmes incompréhensibles avant de filer de nouveau droit devant, vers les ruines du donjon du village. Le groupe pu alors voir que tous les villageois courraient en toute hâte vers ce même bâtiment, la panique transparaissant d’eux. Et des cris retentissaient aussi dans l’air. Des cris inhumains. Venant de toute part de l’extérieur du village, des créatures difformes pourchassaient les habitants, qui devaient être leurs proies. La nuit régnait sur le ciel, mais la douce lumière lunaire permettait de distinguer des créatures bipèdes, à la peau cadavériquement blanche, complètement nus. Ils étaient vifs, agiles, rapides, le corps mince et effilé et doté d’oreilles surdimensionnées, beaucoup plus longues et fines que celles des humains. Et leurs yeux avaient la couleur du sang.


A Elisabeth de répondre en premier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrick

avatar

Messages : 90
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Jeu 23 Sep - 20:37

c'est quoi ces choses, hurla Eskil ?

je n'en sais rien mais tout ceci me dit rien de bon, répondit Holger

Ouais ils ont de sales tronches, enchéri Answald avec un sourire au coin

on fait quoi ? demanda Eskil légèrement inquiet

ce que l'on sait faire le mieux , nous battre !


les 3 ascaloniens se mirent dos à dos afin de ne pas se faire surprendre et levèrent leurs haches.

Le premier monstre s'approcha des trois amis et fut abattu comme un insecte.

pas bien solide, s'esclaffa Holger.

ouais mais il y en a beaucoup, dit Answald.

Answald se retourna vers les autres aventuriers et cria :

On vous en laisse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tross

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Jeu 23 Sep - 21:02

Les deux Thuvoss sortirent de la taverne quand ils entendirent ces hurlements à glacer le sang. Restant stoïque et calme, ils analysèrent la situation et prirent, pour la première fois, la parole. En fait, ne parlant pas du tout le même langage, Véla balança des images illustrant ses propos.


« Plusieurs choix s’offrent à nous. Restons ici, et nous pourrons tailler en pièces les créatures qui passeront par ici. Partons au donjon et nous serons proches de la population, et ainsi, nous pourrons les défendre. Séparons-nous en trois, un groupe au donjon, et deux autres éparpillés dans la ville, et nous arriverons à sauver les gens qui restent, attendant leur destin, mais aussi à défendre la plusse grosse partie du village au donjon. Divisons-nous en deux parties, l’une restant défendre, et l’autre traquant les créatures pour trouver leur antre, et ainsi la détruire pendant que la majeur partie de ses habitants sont ici. Détruire en vain le peu de créatures qui viendront jusqu’ici, sauver beaucoup d’humains en attendant une prochaine attaque, ou mettre à terme cette menace en sacrifiant quelques vies, c’est à vous de décider, ce n’est pas mon espèce, ce n’est pas à moi de décider. »


« Dans tous les cas, mes griffes sont à disposition, et seront au moins aussi utiles que vos haches. Si vous partez vers une razzia meurtrière, je suis des vôtres »


Zaidar avait prononcé ses mots aux trois guerriers possédant ses armes incroyables.

_________________
Bannière des Thurvoss:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walian

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 14/09/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Dim 26 Sep - 14:52

Le petit groupe pressait le pas dans les rues du village, l'oreille tendue à l'écoute des cris qui fendaient le calme nocturne. Que se passait-il donc par ici ? Naturellement, ils étaient en retard, ce qui n'était pas à leur goût. Le meneur jura à voix basse, pour la énième fois, ce qui lui valut un regard irrité de la part de ses compagnons. L'un d'eux, se révélant être de la gent féminine, risqua un commentaire.

"Dites, on est vraiment au bon endroit ? Parce que, ces cris-là, c'est pas le genre que des gens font quand ils sont en pleine fête, hein ?"

"Quoi ? Me dis pas que t'as la trouille maintenant. Tu m'as tanné pour venir avec nous et pour quoi, hein ? Pour te pisser dessus de frousse parce que t'entends un cri ou..." Commença l'un des hommes mais s'interrompant en voyant une femme hurlante poursuivie par une paire de bestioles nues, blêmes et très moches.

Le trio resta interdit devant l'étrange spectacle. La femme parvint, par chance, à claquer une porte au nez de ses agresseurs mais ces derniers entreprirent de transformer l'obstacle en petit bois... jusqu'à ce qu'une flèche bien placée ne cloue littéralement l'un des deux contre la porte. L'autre se retourna prestement et fit étalage de son mécontentement. Le meneur dégaina sa lame, salua et chargea. La bestiole vint à sa rencontre et fit la désagréable expérience de la décapitation.


"Diantre ! Que sont donc ces infâmes créatures ?" Fit l'homme en essuyant sa lame sur le cadavre. "Sven, Sasha, reprenons. Ne nous laissons pas distraire."

Sven et Sasha échangèrent un regard. Ollrik se reprenait enfin et arrêtait de pester. Les choses allaient finalement devenir des plus sérieuses, ce qui n'était pas plus mal.
Le petit groupe n'eut guère loin à aller pour se rendre compte que la situation était vraiment fâcheuse. Et que leur retard était grand. La faute aux bandits de grands chemins qui n'avaient rien trouver de plus intelligent que de se mettre en travers de leur route. Ou à cette troupe de musiciens perdus faisant la folie de demander leur chemin à un trio déjà peu assuré d'avoir pris la bonne direction.

Tandis que les trois compagnons franchissaient à la hâte un carrefour assombri, d'autres cris résonnèrent non loin de là. Le genre de cris guerriers que s'échangent virilement des hommes sur le point de se battre de toute leur âme. Ollrik tendit l'oreille et un sourire ravi lui fendit le visage. Il fit signe à ses acolytes de le suivre. Voila qui avait de quoi plaire. Des guerriers donc, forcément quelqu'un pouvant les mettre au courant de la situation, non ? Quitte à devoir trancher dans le lard de ces bestioles bizarres.

Et ce fût à ce moment-là que le trio vit le groupe des autres aventuriers. Un trio de gaillards armés de haches à l'air féroce. Deux créatures très étranges mais visiblement du coté des humains. Et une brochette d'autres personnages. Mais également un régiment de mochetés. Soit. Il allait y avoir du sport.


"Hé là, amis guerriers ! Ne serait-ce pas là une petite sauterie digne d'entrer dans les balades des ménestrels ? Mes compagnons et moi allons nous joindre à vous, si vous n'y voyez pas d'inconvénients !" Brailla Ollrik, oubliant complètement toute discrétion.

Un Sven dépité et une Sasha outrée lui jetèrent un regard noir. Une telle entrée en matière, c'était lui tout craché. Ils se préparèrent donc au combat, retenant des commentaires acérés envers leur vieil ami.



Ollrik:
 

Sven:
 

Sasha:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naen

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Mer 29 Sep - 21:43

La main fûsa, deux couteaux sortirent de dessous le long manteau et allèrent se figer dans le corps d'une des créatures. L'un avait des reflets doré l'autre argenté. Elle couru vers la bête pour récupérer son bien et dégaina son sabre pour trancher net les membres anterieurs d'une des créatures qui tomba dans un long cri gisant sur le sol.

Acier, Or et Sable Noir.

Resté en retrait, Cirné avait déjà sortir l'arc qu'il portait, il décocha une première flèche à la tête de flèche brillante. Celle-ci se planta dans le cou d'une bête à trente mètre.

Argent.

Hum... Ces créatures ne sont pas immaterielles apparemment et ne semble pas être affecté plus ou moins bien par un matériaux spécial. La chasse va peut être, être plus facile que celle par chez nous. Cela en est presque dommage.

En effet, j'avais peur de ne pas être utile et que seul vous puissiez faire quelque chose mais ça m'arrange. Au moins je ne servirais pas que d'encyclopédie

Certes, mais ça prendra plus de temps comme cela. Si vous voulez faire des groupes vous autres, faites ce que vous voulez nous suivrons. Sachez juste que maintenant, les pistes sont fraiches, et il vaudrait mieux repousser cet assault avant de partir à la recherche de leur repère.

En position de combat, arc pour l'un, sabre pour l'autre, les deux représentant de l'Olmn était prêt à combattre et suivre n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippos Ptolémaïs

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   Jeu 30 Sep - 20:57

Odusseus était sorti de la taverne avec les autres, pour voir des immondes créatures massacré le village entier, quelques guerriers avait déjà entrepris de les tailler en pièce.

Bien allons-y, je pense qu'il vaut mieux déjà massacré ces créatures là pour trouver leur point faible.

Le guerrier Basilippiens pris son arc en main, tirant sur plusieurs créatures, tout en cherchant son cheval des yeux. Il vit la pauvre bête affolé courir dans tout les sens poursuivi par un groupe de créatures, le Basilippiens siffla sa monture qui se dirigea droit vers son cavalier, qui put montré l'habilité Basilippiennes puisqu'il bondit sur sa monture, lancé au galop. Puis ce dernier rangea son arc dans son dos et saisit sa lourde épée, faisant faire volte-face à sa monture qui partit droit sur ses anciennes poursuivantes, se faisant un plaisir de les piétiné. Puis il rejoignit les autres guerriers.

Je vais voir ce qui se passe au donjon du village. Tenez l'auberge à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La taverne du chien perdu   

Revenir en haut Aller en bas
 
La taverne du chien perdu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS :Hugo coton de Tulear 5a battu et séquestré ADOPTE
» THAI 12 ANS CH ADOPTANTS OU FA URGENT ASL SANDRINE
» CHIEN PERDU LORS COVOITURAGE AIRE A155 ST LEGER 62158
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Un chien plutôt robuste ! [Mission de rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Annûn-Amrûn :: Les démons du passé-
Sauter vers: