AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La création du monde

Aller en bas 
AuteurMessage
L'éphémère

avatar

Messages : 336
Date d'inscription : 24/07/2010

MessageSujet: La création du monde   Mer 4 Aoû - 17:59

Quand ils arrivèrent, il ne restait plus grand-chose de cette terre. La végétation était inexistante, la vie, introuvable. Un vent froid et morbide parcourait l’échine et les fondations mêmes de ce monde. Et pourtant, ils n’avaient pu être trompés, car même au milieu de la mort, ils ressentaient sa présence. De leur monde, ils entreprirent un voyage immensément long pour la rejoindre, elle, cette source d’énergie incroyable et sans égale, qui peut détruire comme créer un monde. Ils l’appellent la Source-Vie et ont bravé des dangers inimaginables pour la rejoindre, car même maintenant, au moment où ils foulent l’herbe grise et sans vie, où ils contemplent les arbres secs aux branches depuis longtemps désertées de feuilles, ils la sentent. Mais elle n’est pas seule, il y a quelque chose, quelque chose d’énorme qu’ils entendent dans leurs têtes. D’une voix lancinante, par paroles à peine plus audibles qu’un chuchotement perdu dans le vent, cette chose les appelle, autant que la Source-Vie.

Mais ce qui les inquiète le plus, c’est que les voix et la puissance de la Source viennent du même endroit. Ils s’élancent alors, ils sont peu, leur nombre a été réduit par leur long voyage, mais ils sont encore braves, et veulent accomplir leurs destins. Alors ils courent vers l’horizon, vers une montagne dont la cime se perd dans les nuages, dont les arêtes aussi tranchantes que la lame d’un champion tenteront éternellement de leur faire rebrousser chemin. Grise, comme toute chose sur ce monde, elle est leur but, leur renouveau, leur fin. Aux pieds du mont, une grotte, sombre et poussiéreuse, puis un tunnel. Sans même prendre le temps de réfléchir, ils pressent le pas et s’engagent dans ce tube naturel, alors qu’ils n’en voient pas la fin.

Ils ne voient rien, mais ils ressentent et entendent. Ils ressentent cette énergie, de plus en plus présente, de plus en plus imposante. Elle les berce, les appelle, les entoure et les rassure. Mais ils entendent les voix, voix qui autrefois chuchotements, sont devenus cris et hurlements, elles ne parlent pas leur langage, mais leurs intentions sont palpables dans leurs tons. Elles parlent vite, et fort, elles sont à la fois menaçantes et terrorisées, elles tentent de les mettre en garde, car elles ne cherchent pas à protéger quelque chose, mais à les protéger eux. Mais ils continuent, ils n’ont pas d’autre choix. Et finalement ils la virent. La Source-Vie, leur but, leur destin, l’œuvre de leur vie. L’accomplissement.

Parfaitement visible et aveuglante, elle n’éclairait pourtant pas la salle et n’émettait aucune chaleur, si bien qu’ils restaient dans l’ombre tandis qu’ils se trouvaient à quelques mètres d’un véritable soleil. La Source est vivante, elle bouge et reste immobile, elle semble composée de files lumineux s’enchevêtrant ensemble à l’infini, dans un cycle imperturbable… Les voix avaient cessés depuis longtemps maintenant…

Ils ne pouvaient plus attendre, ils avaient en face d’eux les rêves de tout un peuple, un rêve qu’ils ne peuvent rendre réel depuis des centaines d’années. L’un d’entre eux flancha et se dirigea vers la Source-Vie, il approcha sa main et effleura l’une des bribes lumineuses. Au moment où le contact se fit, ils crurent que le monde s’écroulait. Dans un brouhaha terrifiant, la terre trembla, la grotte vibrait, on aurait dit que la ruine du monde était en train de se dérouler. Le cataclysme dura des heures, la grotte c’était presque effondrée, si bien qu’ils pouvaient maintenant voir dehors. Quand ils étaient venus, ce monde était mort, totalement gris et dépourvu de la moindre petite once de vie. Mais maintenant, le résultat était encore pire, car la terre était retournée, sans dessus-dessous. Failles béantes, tornades, orages, pluies démentielles… tout portait à croire que ce monde allait finir par imploser.

Mais celui qui toucha la Source répéta son geste, et à la surprise générale, les effets climatiques s’estompèrent, même si les glissements de terrains et tremblements de terre avaient laissé d’immenses balafres. Il ferma alors les yeux, puis balada ses mains au travers des fibres de la Source, il agissait par instinct, et ni lui, ni ses compagnons, ne comprenaient ce qu’il était en train de faire. Et pourtant, il n’agissait pas inutilement. Devant eux, à travers le trou de la grotte, ils purent voir la tempête passer, la terre se reformer, le ciel s’éclaircir et la nature pousser ! L’univers gris dans lequel ils avaient atterri n’était plus là, ils avaient en face d’eux de grandes plaines aux herbes hautes et vertes, un vent doux et chaud emplissait la cavité… ils avaient détruis ce monde, mais ils pouvaient à présent, le remodeler à leur image.

Les autres rejoignirent celui qui avait reconstruis la terre en face d’eux. Au contact de la source, ils voyaient tout le monde, cet océan gris et complètement détruit où la grotte et ses alentours n’étaient qu’une tâche de couleur. Ils créèrent d’abord la flore, recouvrirent le monde d’un tapis de verdure, de grandes forêts humides ou de déserts chaud, ils façonnaient les montagnes, formaient les lacs, dirigeaient le cours des fleuves et rivières… ils installèrent les saisons, les climats, puis ils s’occupèrent des races. Insectes, humains, bêtes, oiseaux, créatures… ils en inventèrent une telle panoplie qu’ils en furent eux même effrayés.

Mais en touchant pour la première fois la Source, les bouleversements sismiques réveillèrent une chose, une chose ancienne et puissante…



Histoire écrite par Le Paria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://annun-amrun.forumsactifs.net
 
La création du monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Théorie] Le rôle des légendaires dans la création du monde Pokémon
» Petite légende sur la création du monde...
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Annûn-Amrûn :: L'auberge du savoir :: Manuel-
Sauter vers: